°~ La Guerre des Clans Power ~°


 
AccueilBienvenueCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guérisseuse

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 23
Localisation : Quel mauvais pisteur tu fais!

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Pas encore
Famille::

MessageSujet: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Ven 21 Déc - 13:28

Le soleil est haut dans le ciel et la journée semble à son apogée dans le clan du vent. Les guerriers vont et viennent en quête de proies, surtout des lapins et des oiseaux pour nous, Après tout on ne mange quasiment que ça vu que rien d’autre n’ose s’aventurer sur cette lande nue que nous habitons. J’observe ceux de mon clan se presser comme si la fin du monde était pour demain et ne peut m’empêcher de sourire. Ils sont amusants, et puis à défaut de se rendre utiles au moins ils font rire leur guérisseuse ! Car oui, moi et mon sale caractère on soigne les gens. Enfin si je ne devais soigner que les vrais malades ou les méritants j’aurais tout de suite moins de patients, j’en suis étrangement sure.

Affairée à compter mes remèdes et à dresser une liste de ces derniers je ne fais pas réellement attention à ce qu’il peut bien se passer hors de l’antre que j’occupe, seule désormais. Je remarquais qu’il me manquait plus de graines de pavot que la première fois que je les avais comptées, soit il y a plus ou moins une dizaine de minutes. Je soupire et lève les yeux au ciel. Soit je suis vraiment épuisée, soit c’est un tour de ma mentor qui s’ennuie auprès de ses compagnons de la toison argentée, soit c’est une de ces deux petites pestes, les filles de Plume de Mouette. Oui je déteste cette guerrière, n’est-il donc pas légitime que je n’aime pas non plus ses filles ? Je ruminais alors ma haine contre la femelle bicolore, due à je ne sais pas trop quoi d’ailleurs.

Mais alors que j’accusais à tord les deux seules chatonnes de la pouponnière de mon clan une odeur que je connaissais bien me guida jusqu’à une petite fente entre les buissons. Je trouve alors un lapin bien dodu entrain de grignoter mes graines de pavot fraichement disparues. Je ri en regardant le lapin tanguer puis s’évanouir, et oui mon lapin le pavot, ça assomme ! Je lui brise rapidement la nuque puis me dirige, cahin-caha, vers la pile de gibier pour l’y déposer. Je remarque le regard étonné de la plupart des guerriers, dont celui de mon père. Bah oui, moi aussi je sais tuer, moi aussi je peux rapporter de quoi nourrir ma patrie.

Une fois ma proie déposé sur le tas avec ses congénères, je me dirige vers la pouponnière. Il fait frais aujourd’hui et c’est pile poil la bonne saison pour le mal vert, le mal blanc, le mal bleu que sais-je ! Je dois donc fréquemment aller vérifier l’état des chatons, qu’ils soient de Plume de Mouette ou pas. J’arrive et profite rapidement de l’odeur de lait avant que celle du sang vienne m’agresser. Une blessée ? ‘Manquait pas que ça… Vraiment, plus maladroit qu’un chaton je veux voir. Je me dirige donc vers le fond de l’antre, près des buissons de ronce où je trouve quoi ? Un chaton empalé ! Bon j’exagère un peu mais l’odeur de sang vient de Petit Cygne, une des deux filles de ma chère meilleure amie Plume de Mouette.

« Bah alors Petit Cygne, qu’est ce que tu fais au fond de la pouponnière, la patte en sang et accroché aux ronces comme si tu voulais les embrasser ? »

Lance-je, une pointe d’ironie et beaucoup d’humour dans la voix.

_________________


.°.Ne te méprends pas, je ne suis pas une gentille petite guérisseuse.°.


Merci Savy!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-schools.forumactif.org/

Chaton

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Aucun
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Ven 21 Déc - 14:15

Je me réveillais avec un cri de douleur.Il y a cinq minutes,je dormais,tranquillement,contre le mur de pierre.Et puis poof,je me réveille dans le tas de ronçes au fond de la pouponnière.Je comprenais enfin ce que ressentais ma soeur lorsqu'elle disait que je bougeait beaucoup. Je détèstais la situation dans laquelle j'étais. J'avais carrément foncé face première dans les ronces.En maudissant le somnambuliste,je bougeai mon mince corps en essayant de me délivrer de l'emprise du buisson.En vain,je ne fit que me renfoncer dans le tas.Je réessaya,et je réussis à libérer mes pattes arrières.Je poussai sur mes pattes avant,et lorsque je cru être libre,un bout de ronce se planta dans le côté de ma patte.Normalement,un chaton comme ma soeur se serait affolé,mais pas moi.Il y a toujours une solution à tout, voilà ce que je pensais.Rien ne se produisait pour rien.C'étais certainement ma punition pour avoir désobéis à sa mère.Certes,sa pouvait paraître cruels pour certains,mais c'était nécessaire pour moi..Je sursautai lorsqu'une voix derrière moi surgit;

"-Bah alors Petit Cygne,qu'est-ce que tu fais au fond de la pouponnière, la patte en sang et accrochée au ronces comme si tu voulais les embrasser?"

Je me retournai lentement la tête pour aperçevoir la tête moqueuse de la guérrisseuse,Tigresse Sauvage.Apparemment,ma mère et elle ne s'entendaient pas bien,et sa me faisait toujours un petit peu rire intérieurement.Les têtes qu'elles faisent lorsqu'elles se voyaient,vous devriez voir sa ! Avec un petit grognement,je la regardai,espérant détecter autre chose que du sarcasme dans ses yeux.Échec,elle ne ressentait que sa.Elle semblait bien s'amuser,mais pas moi.Et c'étais tout sauf drôle,d'être blessé.En réprimandant un sourire sarcastique sur ma bouche ,je lui lançai à mon tour:

"-Très drôle.Tu crois réellement que je suis assez stupide pour y être entré volontairement ? Alors tu as mal jugé.On appelle sa être somnambule,au cas où tu ne savais pas encore.Et au lieu de te bidonner de rire,tu pourrais faire ton travail et venir m'aider à sortir de là,s'il te plaît?

C'étais inutile d'essayer d'en dire plus,elle aurait rit encore plus.Et sa,je détestais.Le rire,c'est absolument inutile dans la vie,enfin d'après moi .Mais comme j'ai souvent raison,je ne doute pas de moi.Il ne faut jamais se sous-estimer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseuse

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 23
Localisation : Quel mauvais pisteur tu fais!

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Pas encore
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Mer 2 Jan - 23:34

Lorsqu’elle l’eut compris elle La petite chatonne que je n’aimais guère même si je la jugeais uniquement sur ce que je savais de sa mère se retourna lentement pour me faire face. Elle me scruta longuement comme si elle essayait en vain de ce souvenir de qui j’étais. Ainsi on oublie si facilement la guérisseuse de son propre clan ? C’est intéressant à savoir. Elle m’adressa ensuite un petit grognement, espérant sans doute détester autre chose que des sarcasmes ou de la moquerie dans mes prunelle émeraude. C’est peine perdue ma petite chérie, en ce moment même tout ce que je peux faire c’est me moquer de toi, profiter de ta faiblesse en jubilant tout en repensant à ta mère.

réprima un drôle de sourire dont je n’eus pas le temps de saisir le sens et me lança :

"-Très drôle. Tu crois réellement que je suis assez stupide pour y être entré volontairement ? Alors tu as mal jugé. On appelle sa être somnambule, au cas où tu ne savais pas encore. Et au lieu de te bidonner de rire, tu pourrais faire ton travail et venir m'aider à sortir de là, s'il te plaît?

Oh, une petite somnambule ? Eh bien, ça promet ! En même temps je ne veux pas être mauvaise gratuitement hein mais les chats ne font pas des chiens… Mère tarée, petite avec tare c’est logique. Observant la plaie de la jeune chatte je m’approche doucement pour la sniffer. Usant de mes crocs je tente de dégager la patte de la petite. Mais ce n’est pas gagné, somnambule ou pas elle n’a pas fait semblant de s’empêtrer là dedans cette petite !

J’ai presque fini de la démêler lorsqu’elle bouge sa patte et manque de réduire à néant tout mon beau et fastidieux travail qui vient de me prendre une bonne dizaine de minute, je feule alors le yeux étincelants de rage :

« Tu bouges pas la mioche ou je te laisse coincée ici ! »

Je finis donc d’écarter les ronces et libère la petite. Je la toise avec sympathie plus qu’avec mépris ou sarcasme et entreprend de lécher sa plaie. Avant tout il faut désinfecter, ensuite des toiles d’araignées pour stopper les saignements et enfin des graines de pavot pour que la petite cesse de geindre. Je récitais tout cela telle une leçon durement apprise et ceci me fit repenser à ma mentor aujourd’hui décédée. Que dirait Aura d’Espérance si elle me voyait soigner cette petite ? Que je suis trop dure avec Petit Cygne ? Que je ne la choie pas assez ? Que j’aurais du immédiatement la prendre en patte plutôt que de me moquer ? Oui c’est sans doute ça qu’elle m’aurait reprochée.

Saisissant une toile traînant au fond de la pouponnière j’en entoure alors la patte de la femelle bicolore tout en continuant de lécher pour ne pas laisser le saignement reprendre. Une fois la patte de la félidée bien empêtrée dans la toile je me redresse et me dirige vers la sortie de la pouponnière en lança à ma jeune patiente :

« Viens avec moi jusque dans mon antre je vais te donner des graines de pavot Petit Cygne. »

_________________


.°.Ne te méprends pas, je ne suis pas une gentille petite guérisseuse.°.


Merci Savy!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-schools.forumactif.org/

Chaton

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Aucun
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Ven 4 Jan - 19:19

J'observai la chatte blanche devant moi. Elle me regardait, grand sourire à la bouche.Voilà, c'est fait, elle me prends pour une tarée. D'ailleurs, si sa partais du sentiment qu'elle trouve déjà ma mère tarée, c'est normal qu'elle pense que je sois comme elle. Je suis pas tarée, enfin, peut-être un peu, mais pas beaucoup, hein! Tigresse Sauvage s'approcha doucement de moi pour renifler ma plaie. Avec ses crocs,elle commençai à me démèller de là. Un laps de temps s'écoula pendant que je restais sagement immobile. Elle avait l'air de croire que sa serais facile, au début. Elle m'as pas écouté, cette tête de mûle, quand je lui ai dit que j'avait été somnambule , et que j'avais pas rentré dans le buisson pour le simple plaisir de la voir s'enmèler à son tour dans les ronces ? Je riai intérieurement avec l'image de la guérrisseuse prise dans des ronces en tête,ce qui fit que je bougeai ma patte. En colère, elle me feula au visage:

-"Tu bouges pas la mioche ou je te laisse coincée ici !"

Je m'exclaffai, contente pour la première fois d'avoir ris. Elle oserait pas, c'était son devoir, de toute façon. Je la fixai avec un petit air de défis scintillant dans mes prunelles émeraudes. J'avais peut-être l'air d'un ange la pluspart du temps,elle, elle doit penser tout le contraire, et sa me vas très bien. Et puis après, je me fiche totalement, de ce qu'elle pense de moi! Quelques instants, elle eu l'air de penser fortement à quelque chose.. Ou quelqu'un. Peut-être à son ancienne mentor, Aura d'Espérance, si je me souviens bien. De longues minutes s'écoulèrent alors qu'elle réflechissait .Lorsqu'elle sortis de son espèce de transe, elle déposa quelque chose de bizard sur ma patte. Je fus étonnée lorsque le saignement s'apaisa. Pendant que je toisait fixement ma patte, Tigresse Sauvage se dirigea vers la sortie de la pouponnière et me lança :

« Viens avec moi jusque dans mon antre je vais te donner des graines de pavot, Petit Cygne. »

Je levai la tête et, surprise, je me dirigeai vers la sortie,la suivant jusqu'à son antre. Pendant quelques temps, je cru avoir perçus de la tendresse dans ses mots. J'ai dû halluciner. Tigresse Sauvage, ressentir de la tendresse?Impossible, d'après ce que je savais. Alors qu'on traversait le camp, plusieurs guerriers nous fixèrent, étonnés. Donc, j'ai raison, ils pensent que leur guérrisseuse à aucun sentiment à l'égard des autres. Enfin, nous débouchâmes dans son antre. Une forte odeur de plantes pénétra dans mon museau. Mes yeux s'ouvrirent,gros comme ceux de ma soeur lorsqu'elle fait assemblant de pleurer. Devant mon air ébahis, des tonnes de plantes étaient rangés, bien en ordre. J'imaginais déjà tout les chats qu'elle pouvait guérir. Le mal vert, le mal blanc,bla grippe et pleins de blessures ou autres maladies dont je ne connaissais pas les noms. Alors que la chatte blanche se dirigea vers un coin ou étais sûrement étalés les graines de pavots, je chuchotai:

-Sa doit être génial d'être guérrisseur, soigner les blessés, sauver des vies...

Ma geule se referma aussitôt qu'elle s'était ouverte. Je devais arrêter d'y penser, je devais devenir guerrière, pour ma famille. J'espérais que la guérisseuse n'ai rien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseuse

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 23
Localisation : Quel mauvais pisteur tu fais!

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Pas encore
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Sam 5 Jan - 20:52

J’avais bien vu que la petite chatonne qu’était Petit Cygne ne me croyait pas le moins du monde, quand je disais que je la laisserais être les ronces. En cheminant vers mon antre je grommelais. L’aurais-je vraiment fait ? Ce n’est pas que je n’aime pas cette petite, c’est juste que je n’aime personne, c’est différent. La seule féline que je n’ai jamais aimée n’est plus et ne sera jamais plus. Alors à quoi bon secourir des gens ? En plus ceux-ci meurt peu de temps après. Bref, nous traversions toutes deux le camp, sous les regards étonnés des divers guerriers. Oui je prends soin d’une petite, ça vous dérange ? Jetant des regards hargneux aux membres de mon clan j’accélère mon pas histoire de vite arriver dans ma demeure. Là où les crétins ne sont que de passage.

Une fois arrivée dans mon chez moi qui sent bon les plantes et les herbes en tout genre je laisse la jeune chatte admirer tout mon stock et vais lui chercher des graines de pavot qui sont un peu plus loin. Je me dirige donc vers le fond de mon repaire. Lorsque je reviens avec deux graines entre les crocs, boitillant comme à mon habitude, j’entends Petit Cygne murmurer comme pour elle-même :

-Sa doit être génial d'être guérrisseur, soigner les blessés, sauver des vies...

« Oui c’est sur, mais il faut être préparé psychologiquement à prendre la suite de son mentor à sa mort. Et surtout d’avoir le sang des blessés qu’on a pas pu sauver sur les pattes. »

Dis-je tout en poussant vers elle les deux graines que j’étais allée chercher au fond de ma tanière. Je lui expliquais qu’elles feraient passer la douleur et qu’ainsi elle pourrait poser son membre à terre, mais pas pour autant prendre appuie sur ce dernier. Je l’observais de mes prunelles vertes. Elle n’était peut être pas comme sa mère après tout. Elle avait l’air de s’intéresser à mon domaine, plus qu’à la voie des guerriers. Je m’assoie devant elle et enroule ma queue autour de mes pattes avant de lancer, un sourire sympathique au coin des babines :

« Le métier de guérisseur t’intéresse ? Tu ne voudrais pas être une grande guerrière, comme ta mère ? »

La mine sympathique et a l’écoute je la regarde. Peut être ai-je en face de moi ma future apprentie.

_________________


.°.Ne te méprends pas, je ne suis pas une gentille petite guérisseuse.°.


Merci Savy!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-schools.forumactif.org/

Chaton

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Aucun
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Mer 9 Jan - 2:25

Je regardais le décor autour de moi.Milles et une plantes m'entouraient,chacune portant sa propre odeur.Tout sa m'enchantais,me faisait rêver.Je m'imaginais déjà ici,en compagnie de Tigresse Sauvage.Je frémis lorsque je repensais à l'avis de ma mère.Serait-elle heureuse de me voir ici?Je passai mon regard émeraude sur les murs,puis sur la chatte blanche qui se dirigeai vers un coin ou était étalés des graines, sûrement de pavots.La guérrisseuse se dirigea cahin-caha vers moi et s'asseya devant moi,me fixant de ses yeux de la même couleur que les miens. Puis, elle sembla penser et me lança :

« Oui c’est sur, mais il faut être préparé psychologiquement à prendre la suite de son mentor à sa mort. Et surtout d’avoir le sang des blessés qu’on a pas pu sauver sur les pattes. »

Je m'écrasai quelques instants au sol, puis tapai ma tête de ma patte."Cervelle de Souris",pensai-je.Elle l'avait entendu.Et puis d'abord, pourquoi je l'avais dit? Raaah, maudite sois-je. Là, elle le dirait à tout le monde et puis.... Je secouai la tête, horrifiée. Sa ne se produirait pas comme sa, il le faut, pour moi et l'honneur de la famille. Ma mère seras fière de moi, j'en suis certaine, enfin.... Je veux bien essayer d'y croire. Je relevai la tête.Succéder à sa mort ? Ouais...Voilà le désavantage..Devoir prendre tout le poids d'être guérrisseuse après pa mort d'un être cher ..Alors que mes pensées se bousculaient dans ma tête, elle poussai vers moi deux graines de pavots, m'expliquant que cela aiderait à faire passer la douleur,ainsi que mettre mon membre à terre mais pas pour autant m'appuyer dessus. Je les availai sans broncher malgré le gout âcre et mauvais qu'elles avaient.Elle enroula sa queue autour de son corps et m'observa, me souriant symphatiquement.J'y trouvai un certain réconfort, en fait. Elle continua:

« Le métier de guérisseur t’intéresse ? Tu ne voudrais pas être une grande guerrière, comme ta mère ? »

Je me sentais comme pressée de lui dire que je ne m'imaginais absolument pas guerrière, mais bien guérrisseuse comme elle, même si je devais la succéder à sa mort.Mais je ne pouvais pas. Et ma mère ? Déjà, le mot guerrière ne me parraissait pas bien. Et une Grande guerrière encore moins.Tuer,faire mal,ect..C'est vraiment pas pour moi.Et les guerriers, ils peuvent sauver des vies ? C'est sûr qu'ils défendent leur clan, mais quand même..C'est pas la même chose, dans les termes.Les guérrisseurs, ils soignaient, sauvaient des vies.Et puis après tout, les guerriers se plaignent lorsqu'ils ont une épine dans la patte alors qu'ils se pavanent devant les autres et cherchent la bagarre à tout moment.Le métier parfait pour ma soeur, quoi.Faisons plus court, être guérrisseur est mon destin, enfin d'après moi.Incertaine, je lui répondis:

-" On pourrait dire, oui. Je déteste faire mal, tuer les autresl. J'aimerais mieux pouvoir les aider..Même si la pluspart du temps, les guerriers se plaignent pour rien, alors qu'ils cherchent toujours la bagarre.Mais...J'ai peur de la réaction de ma mère, de ce que je ferais à l'honneur de la famille. Je sais que... Fleur de Pavot ne t'apprécie pas particulièrement puisque tu es guérrisseuse alors.. Tu sais, j'hésite vraiment."

J'avais dit sa spontanément, prévoyant le moment de silence qui s'en suivrait.Mais c'était inévitable, le silence s'installa dans l'antre.

[C'est pas mon meilleur, mais bon ^_^ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseuse

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 23
Localisation : Quel mauvais pisteur tu fais!

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Pas encore
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Dim 13 Jan - 15:15

Petit Cygne semblait indécise. Sans réellement savoir pourquoi je la trouvais plus mignonne que tout à l’heure. Et puis à sa décharge elle avait pris les graines de pavot sans broncher alors que je dois bien avouer qu’elles ne sont pas succulentes. J’ai déjà eu droit à une vraie scène de guerrier qui avait « mal » et qui pourtant refusaient de prendre mes graines. De vrais chatons, voir pire en fait puisque ce chaton ci n’a pas bronché et même pas fait la grimace ! Je la scrutais de mes prunelles vertes émeraude. Ce que j’avais dis tantôt ne semblait pas la décourager le moins du monde. Elle ne réalisait sans doute pas encore, que si au début je ne serais que son mentor, on finirait par s’attacher l’une à l’autre. Comme je m’étais attachée à Aura d’Espérance. Elle avait été plus que ma mentor, elle avait été ma mère en quelques sorte. La mère que je n’ai pas eue. C’est plus simple de se faire accepter par celle qui a l’habitude de soigner plutôt que par ceux qui ont l’habitude de tuer lorsqu’on est handicapé. Elle finit tout de même par me répondre ceci, la voix tremblante et le regard incertain :

-" On pourrait dire, oui. Je déteste faire mal, tuer les autres. J'aimerais mieux pouvoir les aider..Même si la pluspart du temps, les guerriers se plaignent pour rien, alors qu'ils cherchent toujours la bagarre.Mais...J'ai peur de la réaction de ma mère, de ce que je ferais à l'honneur de la famille. Je sais que... Fleur de Pavot ne t'apprécie pas particulièrement puisque tu es guérrisseuse alors.. Tu sais, j'hésite vraiment."

Ainsi la petite de Plume de Mouette ne savait que faire. Je grimace lorsque Petit Cygne évoque ma tendre mère. Le poile légèrement dressé je fais d’énorme efforts pour ne pas feuler au simple nom de cette femelle bicolore dont je suis sortie un jour, malformée. Un silence pesant et froid s’installa. Je ne pouvais pas répondre tout de suite ç une telle affirmation car de mon point de vue la petite n’avait pas tout à faire tord. Soupirant forcement j’agite les oreilles et regarde Petit Cygne avant de prendre la parole.

« Il faut tout simplement que tu en parle à Plume de Mouette. Réfléchis un peu, toi tu as le choix de devenir soit guerrière soit guérisseuse. Moi je ne l’avait pas. Je m’arrête un instant, un nœud dans la gorge et une image horrible dans la tête, et puis Fleur de Pavot c’est différent. Ce n’est pas parce que je suis devenue guérisseuse qu’elle me déteste.

Elle ne pouvait pas me sentir et ce depuis ma naissance. C’était ma mère, j’étais sorti de son ventre et pourtant elle me détestait, moi sa propre fille ! Elle m’a pondu quoi, mince ! Alors que je rumine ce handicape qui m’a ruiné ma vie je regarde Petit Cygne. Comprend-t-elle au moins tout les sacrifices qu’il faut faire pour être guérisseuse ? Est-elle sure que c’est ce qu’elle veut ? Il faut qu’elle profite de son choix pour modeler son destin, il faut qu’elle le comprenne..

_________________


.°.Ne te méprends pas, je ne suis pas une gentille petite guérisseuse.°.


Merci Savy!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-schools.forumactif.org/

Chaton

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Aucun
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Ven 18 Jan - 0:05

Alors que Petit Cygne étudiait l'environnement, Tigresse Sauvage décrit une légère grimaçe de dégout, suivi de pelage qui se hérrisse. La petite chatte comprenait totalement la guérrisseuse. Se faire détester par sa mère alors que l'on est née d'elle. Brr, sa donnait froid dans le dos. Après un long silence, la chatte tout de blanc brisa celui-ci avec un soupir et lui dit:

" Il faut tout simplement que tu en parle à Plume de Mouette. Réfléchis un peu, toi tu as le choix de devenir soit guerrière soit guérisseuse."Elle s'arrêta un instant, un nœud dans la gorge."Et puis Fleur de Pavot c’est différent. Ce n’est pas parce que je suis devenue guérisseuse qu’elle me déteste"

La chatonne au pelage blanc et noir arqua un sourcil, pensive. Pas parce qu'elle était guérrisseuse. C'était déjà rassurant, mais pas moins cruel pour la guérrisseuse. Elle repensa au fait qu'elle avait totalement le choix. Le choix de ce qu'elle ferais. Tigresse Sauvage n'avait pas eu ce choix. Si elle aurait pu, Petit Cygne aurait volontier pris la place de celle-ci, ainsi elle aurait pu faire ce qu'elle avait toujours eu envie de faire. Mais malheureusement, ce n'était pas possible. Mais Aura d'Espérance n'avait-elle pas choisi cette voix ? Qui avait-il de mal ?
Compatissante, elle regarda profondément la chatte couleur de neige. Elle avait beau paraître choquée, Petit Cygne sut perçevoir la tristesse dans ses prunelles émeraudes. Perdre son mentor avec qui on avait lié une grande amitié n'était pas facile. Et Tigresse Sauvage...Elle avait l'air si tendre derrière ce masque de susceptibilité.. La chatonne était peinée pour elle. Elle lui lança :

-" Merci, je lui en parlerai. Quand à mon choix, j'aurais tout fait pour te donner ma chance, que tu puisses faire ce que tu as toujours souhaité faire. Tu le mérites, sincérement. Certaines personnes ne jugent que par les apparences, qui sont parfois trompeuses. Je suis convaincue que derrière ce que tu laisses voir, tu es la meilleure amie que l'on puisse avoir..."

Elle prit une pause. Elle venait de lui dire le fond de sa pensée. N'étais-ce pas ce qui était de mieux ? Elle continua;

-Je sais très bien que le choix que j'ai à faire est important. Mais toi, tu n'as pas développé cette passion que l'on ressent lorsque l'on veut faire quelque chose. Tu y a été forcé, que tu le veuilles ou non. Malgré tout, c'est à la place que l'on ne se voyait le moins que l'on trouve parfois les gens sans qui tu ne voudrais pas vivre, aussi à laquelle tu trouves une passion ...

Sans trop y penser, Petit Cygne avait dit ce qu'elle s'était dit plusieurs fois pour se convaincre de devenir apprentie- guerrière. Mais sa passion se trouvait ailleurs, sois dans une antre plutôt que dans une forêt ou sur un champ de bataille. Elle en était sûre, elle savait ce qu'elle voulait faire.
Elle s'approcha de Tigresse Sauvage et lui chuchota :

-" Fleur de Pavot ne mérite même pas de t'avoir comme progéniture..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guérisseuse

avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 23
Localisation : Quel mauvais pisteur tu fais!

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Pas encore
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Ven 15 Fév - 6:57

Je vis bien que Petit Cygne était étonnée par ma précédente et dernière réplique. Etait-ce à cause de ma « mère » ? Oui sans doute. Quelle créature serait assez cruelle pour haïr sa propre progéniture ? J’étais sortie de son ventre, tout comme mon frère ! Mais lui il était normal et pas moi, c’était de la que venait l’amour et la haine que nous avait distribué ma mère. Tandis que je plongeais mon regard dans celui de la petite chatte bicolore j’y vis l’envie, et également de la compassion. D’abord outrée, fierté oblige, je me rendis soudain compte du sentiment que pouvais nourrir un adulte face à un enfant. Elle est jeune. Mais surtout et avant tout elle n’est pas comme moi. Ne comprend-t-elle pas qu’il est normal pour un infirme de secrètement jalouser les indemnes ? Moi je voulais courir dans la lande, même si mon destin était déjà tout tracé par nos adorables et compatissants ancêtres, j’aurais voulu pouvoir courir excitée comme une puce dans la lande. Attraper des lapins entre deux remèdes. Pourquoi suivre les guerriers au champ de bataille et les soigner là bas, allant de blessé en blessé sans avoir besoin d’une épaule. Elle aurait tout donné pour être à ma place. Mais si elle avait été à ma place elle aurait tout donné pour reprendre la sienne. C’est facile de parler quand on ne connait pas. Trop facile. La petite chatonne finit par reprendre la parole, je l’écoutais comme d’habitude avec la plus grande attention :

-" Merci, je lui en parlerai. Quand à mon choix, j'aurais tout fait pour te donner ma chance, que tu puisses faire ce que tu as toujours souhaité faire. Tu le mérites, sincérement. Certaines personnes ne jugent que par les apparences, qui sont parfois trompeuses. Je suis convaincue que derrière ce que tu laisses voir, tu es la meilleure amie que l'on puisse avoir..."

Elle m’aurait donné sa chance, mais ce n’était pas ça que je voulais. La vie d’un autre ne m’intéresse pas. Je pars du principe que souffrir pour souffrir autant assumer et vivre avec. Je ronronne lorsqu’elle me dit que je ne le laisse pas paraître mais que je suis la meilleure amie qu’on puisse avoir. Elle me plaît bien cette petite, elle sait voir au-delà des choses de l’apparence simple. Elle n’est pas faites pour ce monde de guerrier, de brute et de sang, j’ai fais mon choix. Et ce que Plume de Mouette l’approuve ou non. Après une courte pause l’apprentie reprit :

-Je sais très bien que le choix que j'ai à faire est important. Mais toi, tu n'as pas développé cette passion que l'on ressent lorsque l'on veut faire quelque chose. Tu y a été forcé, que tu le veuilles ou non. Malgré tout, c'est à la place que l'on ne se voyait le moins que l'on trouve parfois les gens sans qui tu ne voudrais pas vivre, aussi à laquelle tu trouves une passion ...

Alors qu’elle parle je la regarde puis lui sourit. Oui c’est vrai, je n’ai pas eut de choix mais si je l’avais eu, aurais-je vraiment changé de voie ? Je ne regrette et ne regretterais jamais toutes ces lunes passées avec Aura d’Espérance à trier les remèdes et soigner les guerriers, jamais. J’ai de si bon souvenir avec elle. Je ronronne doucement alors qu’elle s’approche de moi et me chuchote discrètement :

-" Fleur de Pavot ne mérite même pas de t'avoir comme progéniture..."

Je la regarde, ébahie. D’habitude on me dit que je suis en tord, que je dois aimer ma mère et tenter de me rapprocher d’elle, était-ce là la naïveté et la pureté de Petit Cygne ? Oui, sans doute. Mais même si je sais qu’elle a raison je secoue la tête. Je l’attire tendrement contre moi et lui lèche le haut du crane :

« Tu as sans doute raison mais on ne choisi pas ses parents. Contentes toi de penser que je suis une fille indigne, ça vaudra mieux pour toi et ton intégration au clan. Mais tu es très intelligente Petit Cygne, je suis sure que tu feras le bon choix, le choix que nos ancêtres veulent que tu fasses. En tout cas sache que je serais toujours là pour toi si tu as un souci ! J’espère que tu ne doute plus, car moi j’ai acquis une certitude. »

Je l regarde alors le sourire aux babines. Elle sera mon apprentie qu’elle le veuille ou non alors j’espère qu’elle ne compte pas devenir guerrière !

[Scuze du retard >.<]

_________________


.°.Ne te méprends pas, je ne suis pas une gentille petite guérisseuse.°.


Merci Savy!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-schools.forumactif.org/

Chaton

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 27/09/2012

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Aucun
Famille::

MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   Mer 10 Avr - 1:32

Un regard ébahi se pose sur elle. La guérisseuse n'a pas l'air d'accord avec la chatonne. Et alors, qui a-t-il de mal à cela ? L'incrédibilité fait parti du quotidien, qu'on le souhaite ou non. Nous sommes entourés de gens cruels, égoïstes et qui ne regardent pas plus loin que le bout de leurs museaux; la chatonne à des raisons de trouver cela normal. Pourtant, Petit Cygne avait l'impression que Tigresse Sauvage avait de la peine à accepter ce qu'elle venait de dire. Les gens devaient certainement dire qu'elle était folle, sans-cœur et aucunement affectueuse.. Faux. Dans sa tête, elle ne demandait qu'à être aimée. Une langue rapeuse lèche soudainement sa tête blanche et noire.


« Tu as sans doute raison mais on ne choisi pas ses parents. Contentes-toi de penser que je suis une fille indigne, ça vaudra mieux pour toi et ton intégration au clan. Mais tu es très intelligente Petit Cygne, je suis sûre que tu feras le bon choix, le choix que nos ancêtres veulent que tu fasses. En tout cas sache que je serais toujours là pour toi si tu as un souci ! J’espère que tu ne doute plus, car moi j’ai acquis une certitude. »


Petit Cygne jetta un regard déterminé vers sa future mentor. Elle aussi avait acquis une certitude: Elle serait guérisseuse. Elle défendrait Tigresse Sauvage, au péril de sa réputation. Enfin, elle survivra à l'opinion des autres, en commençant par ne plus se faire piler sur les pattes. Le regard pétillant, elle adressa un sourire à la guérisseuse. Elle savait ce qu'elle voulait entendre: La vérité, son choix.

« Tu n'es pas une fille indigne, et je continuerai de l'affirmer aussi longtemps que je serai consciente, dans les étoiles ou ici-bas. Merci, je prendrai soin de garder ce compliment en résèrve. Et lorsque j'aurai un soucis, je n'aurai pas le choix de venir te voir, car toi seule connaît si bien les plantes, ceux dont j'aurai besoin plus tard. »

Sur ce, elle se frotta contre la chaude fourrure de Tigresse Sauvage et tourna les talons vers la pouponnière, heureuse du choix qu'elle venait de faire. À partir de maintenant, son avenir se tracera selon la volonté des Étoiles, pas des autres. Arrivée à destination, elle se coucha, ayant besoin de repos. Puis, elle se chuchota :

« Jusqu'à nouvel ordre, je deviendrai l'apprentie des Étoiles ... »

Elle closa les yeux, un sourire en coin.

[Nul, je sais. Mais le sujet traîne, et je devais le finir. Désolé pour la qualité..]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bah alors, c'est bon les ronces? [Pv Petit Cygne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendues [PV : Petit cygne et Petit Flocon]
» La Galerie de la fée des Nains et du petit Cygne Noir
» Bonjour,je suis nouvelle,alors petite présentation:
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~ La Guerre des Clans Power ~° :: RPG :: Clan du Vent :: Camp du Vent :: Pouponnière-