°~ La Guerre des Clans Power ~°


 
AccueilBienvenueCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guerrière

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Au fin fond du pays des lutins et des poneys qui font des cacas arcs-en-ciels 8D

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]   Sam 29 Juin - 10:29



    Des hurlements. Encore et encore. Ne cessant jamais.  Du sang. Des larmes.  Et mon père entre les griffes de ce fourbe, me hurlant de m’enfuir avant qu’il ne me rattrape.


    « Tu ne peux plus t’enfuir. » ricana l’horrible matou, avant d’égorger mon père d’un coup de griffe bien placé.

    « NOOOOOOOOOOOOOOON ! »
    ______________

    Je me réveillais en sursautant. J’étais en sueur, et l’odeur du sang persistait dans mes narines. Normal, je m’étais coupée avec une branche de la tanière des guerriers. C’était la énième fois que je refaisais ce cauchemar depuis la mort de mon père. Je commençais à en avoir vraiment assez d’ailleurs. Bon. Je me levais, et me faufilais sans encombre hors de la tanière. Le soleil commençait tout juste à se lever. La lumière inondait la clairière et se reflétait sur les gouttes de rosée en des milliers de petits éclats. C’était magnifique. J’observai ce spectacle un instant, puis je commençais à faire ma toilette, jusqu'à finir parfaitement propre et lavée de toute tache de sang.


    Je finis de regarder l’aube. Les étoiles disparaissaient doucement, faisant place à un ciel parfaitement bleu et à quelques nuages moutonneux. Cela promettait d’être une belle journée. Le Clan s’éveillait tout doucement, et la patrouille de nuit revenait de sa ronde. Des patrouilles de chasse s’organisaient, et la patrouille de l’aube était en route. L’odeur des proies fraîches envahissait la clairière, et mon ventre gargouilla. Je me résolus à partir chasser avec quelqu'un, lorsqu'une chatte s’approcha de moi. Pomme d’Amour. Cette pauvre femelle amnésique  a vécu tellement de malheurs. La perte de son Clan d’origine, de sa sœur, de son compagnon et de ses chatons. Je me demande si ce n’est finalement pas mieux qu’elle ait perdu la mémoire. Est-ce qu’elle a tout de même quelques restes de souvenirs ? Ou est-ce le vide total dans son esprit ? J’aimerais vraiment comprendre. Il est tout de même étrange qu’elle ait perdu la mémoire lors de l’incendie, et non avant, dès qu’elle est arrivée dans le clan. Enfin  bref. Tout ce qui compte, c’est qu’elle se soit en partie rétablie et qu’elle aille mieux, tant physiquement qu’émotionnellement. Enfin à peu près. Il n’empêche que je suis devenue très amie avec elle depuis qu’elle est arrivée. Je me suis beaucoup rapprochée d’elle et je l’ai accompagnée lorsqu'elle en avait besoin. Je pense même que maintenant je compte beaucoup pour elle.


    « Bonjour Pomme d’Amour. Tu as bien dormi ? »

    Je m’asseyais et attendait calmement sa réponse.



Dernière édition par Esprit de l'Ange le Sam 13 Juil - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 19

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: / / /
Famille::

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]   Sam 29 Juin - 14:34




Pomme d’Amour sortit de la tanière des guerriers après y avoir passer une nuit agité, d’un sommeil perturbé par les rêves. Celui qu’elle faisait depuis l’incendie, était la reconstitution de ce fait dramatique. Celui qui lui avait fait perdre partiellement la mémoire.
La guerrière s’approcha d’une chatte qu’elle connaissait depuis peu, une dénommée Esprit de l’Ange. Une chatte très sympathique, avec qui elle avait immédiatement tissé de très forte relation. Elle ignorait si elles étaient déjà amies avant sa perte de mémoire, mais peu lui importait. C’était l’une de ses meilleures amies et elle appréciait énormément être en sa présence. Quand la femelle tricolore s’approcha de la féline noire, cette dernière miaula en s’asseyant en face d’elle :
Bonjour Pomme d’Amour. Tu as bien dormi ?
 
Avec un grand sourire, la concernée s’assit également et lui répondit que non, elle n’avait pas passé une bonne nuit, secouée par des cauchemars. Après lui avoir retourné la question et lui avoir demandé si tout allait bien et après quelques secondes de silence, Pomme d’Amour demanda avec son sourire et son œil vert pétillant, comme d’habitude :
-Et ça te dit une petite ballade toutes les deux ?
 
Quand l’autre eut accepté sa proposition, les deux femelles partirent côte à côte, en silence. Pomme d’Amour laissait son amie la mener là où elle voulait, n’ayant aucune idée de l’endroit où elle voulait aller. Il faisait beau aujourd’hui. Le soleil était levé depuis peu de temps, mais il commençait déjà à chauffer la fourrure ébouriffée de la borgne. De son unique œil émeraude, elle observait Esprit de l’Ange ainsi que le paysage dans lequel elles évoluaient.
Bientôt, une odeur qui lui était étrangement familière vint lui titiller le museau. Elle tourna la tête vers la droite et entendit un bruit qui était tout aussi familier à ses yeux. Pomme d’Amour et son amie marchait près de la Rivière. Cette odeur et ce bruit était ceux de l’eau. Soudain, la tricolore se rappela sa rencontre avec un dénommé Rouge-Gorge, un matou du clan de la Rivière qui lui assurait qu’elle venait de ce clan. Elle ne l’avait pas cru, mais pendant quelques semaines, cette idée saugrenue lui était restée dans l’esprit.
L’odeur du clan de la Rivière se renforça, mais Esprit de l’Ange sembla ne pas s’en être rendue compte. Pomme d’Amour, elle, regardait de l’autre côté du petit fleuve, à travers les buissons. Elle était sûre que quelqu’un s’approchait et ce fut confirmé quand elle aperçut une grande silhouette grise tigrée se déplacer. Elle murmura alors à son amie :
-Esprit de l’Ange, arrête toi … Il y a quelqu’un de l’autre côté … Et je crois qu’il nous a vu….
 
Cette rencontre lui rappelait un peu trop celle avec Rouge-Gorge. En espérant qu’elle se trompait et qu’il n’y aurait pas de discussion. Etrangement, elle se méfiait des félins du clan de la Rivière depuis que le matou de ce même clan avait dit toutes ces choses bizarres à son sujet .. Il ne pouvait pas avoir raison de toute façon. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrier

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 19

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: Nuage de Saule
Famille::

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]   Dim 30 Juin - 9:45



    Tant de choses s'étaient passées au sein du Clan de la Rivière. Une Guerre impitoyable avait opposé le Clan de l'Ombre au Clan de la Rivière. Les deux chefs : Etoile de l'Ombre et Etoile de Cristal avaient péris. Etoile de Rubis avait donc remplacé Etoile de Cristal au poste de chef. Coeur du Torrent était mort lui aussi. Donc, il choisit Pelage de Basalte comme nouveau Lieutenant. Son frère, Eclipse Eternelle, avait été mutilé par un chat du Clan de l'Ombre. D'ailleurs, le Clan de la Rivière avait temporairement accueillit en son sein Etoile de Saphir, ou plutôt Pluie de Saphir, l'ancienne meneuse du Clan de l'Ombre. Elle avait disparu peu de temps après la bataille. Elle était gonflée quand même après tout ce que le Clan de la Rivière avait fait pour elle ! Autant qu'on en entende plus parler, cette chatte domestique avait causé assez de problèmes comme ça.

    Ce matin, Colère de l'Ouragan était parti pêcher. Il faisait bien frais sur le territoire humide du Clan de la Rivière. Donc, ils n'avaient pas trop chaud. Le Guerrier regardait la surface de la rivière, patte levée pour le prochain poisson qui se présenterait. Dès qu'il en vit un, en un éclair, il plongea la patte dans l'eau et le tua d'un coup de dents. Ensuite, il mis sa prise avec les autres dans un roseau afin d'éviter que d'éventuels prédateurs ne soient tentés. Une douce brise lui caressa le pelage, lui apportant ainsi une odeur très forte du Clan du Tonnerre. En effet, ils ou plutôt elles étaient tellement proches que Colère de l'Ouragan pouvait les voir. Il reconnut l'une d'elle, la chatte écaille faisant autrefois partie de son Clan. Celle qui avait assassiné Nuage de Renard. Il renifla, de mépris,

    " Alors la traîtresse, tu es allée dans le Clan du Tonnerre? Tu as trouvé d'autres apprentis à maltraiter? "


_________________

Petit Ouragan - Nuage de l'Ouragan - Colère de l'Ouragan

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Au fin fond du pays des lutins et des poneys qui font des cacas arcs-en-ciels 8D

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]   Sam 13 Juil - 18:48



    Après m’avoir répondu, la chatte tricolore me retourna la question, et me demanda si tout allait bien. Voyant que je ne répondais pas, elle changea de sujet avec le sourire :

    -Et ça te dit une petite balade toutes les deux ?

    J’acceptai, et nous partîmes côtes à côtes, en silence. Les branches mortes et les feuilles sèches de la saison dernière craquaient sous nos pas. Je laissai mon esprit vagabonder et nous guider. Je me plongeai dans mes pensées. Je réfléchissais encore à Pomme d’Amour. Que ce serait-il passé si elle avait gardé la mémoire ? Beaucoup de mystère entourai cette chatte, et cela m’intriguai. J’imagine que d’avoir réfléchis à elle nous a automatiquement guidé vers la frontière du Clan de la Rivière. L’odeur de la rivière me titilla les narines, ainsi que celle des poissons. Mon ventre gargouilla. Il est vrai que nous n’avions pas mangé avant de partir. J’observai  Pomme d’Amour, comptant lui demander si elle voulait changer d’itinéraire pour aller chasser un peu plus loin, lorsqu’elle me dit :

    -Esprit de l’Ange, arrête toi … Il y a quelqu’un de l’autre côté … Et je crois qu’il nous a vu….

    Effectivement, on pouvait apercevoir une silhouette à travers les buissons, de l’autre côté du petit fleuve. Un chat gris tigré était en train d’y pêcher. La douce brise qui passa dut lui apporter notre odeur, car à ce moment il se retourna, et nous voyant, s’approcha de nous. Je ne voulais pas chercher de problèmes, mais il était maintenant trop tard pour s’en aller. Etrangement, lorsqu’il vit Pomme d’Amour, le matou renifla, méprisant. Évidemment! Il était un membre du Clan de la Rivière, il devait certainement connaître la chatte de lorsqu’elle vivait avec son Clan d’origine. Pomme d’Amour, elle, s’était figée, craignant cette rencontre, on dirait. Le grand mâle engagea la conversation.

    " Alors la traîtresse, tu es allée dans le Clan du Tonnerre? Tu as trouvé d'autres apprentis à maltraiter? "

    Je fus outrée par ces paroles odieuses. Aussitôt, je feulai au chat :

    « Comment ça "traîtresse" ? Comment oses-tu l’insulter, après ce que ton Clan lui a fait subir ? »

    Dis-je en montrant de ma queue les blessures de Pomme d’Amour, et surtout son œil crevé. Je continuai :

    « Vous autres, chats du Clan de la Rivière, êtes injuste ! Pomme d’Amour de méritait pas tant de mal ! »

    Bien sûr, je n’aurais pas dû dire cela, étant donné que je ne connaissais pas parfaitement l’histoire de la pauvre chatte, mais c’est mon caractère. Je suis comme ça, je fonce tout le temps.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière

avatar

Messages : 317
Date d'inscription : 30/11/2011
Age : 19

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: / / /
Famille::

MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]   Ven 19 Juil - 20:43

Alors la traîtresse, tu es allée dans le Clan du Tonnerre? Tu as trouvé d'autres apprentis à maltraiter?
 
Pomme d’Amour ne put s’empêcher de grogner d’agacement. Ah non ! Pas encore ! Elle avait déjà assez donné avec ce Rouge-Gorge et elle aimerait ne pas recommencer. Le matou hostile de l’autre côté de la Rivière renifla, en toisant la guerrière bicolore avec mépris. Cette dernière s’avança ver lui, tremblante. Elle détestait cette situation mais ne voulait pas passer pour une lâche devant ce matou qui semblait –lui aussi- la connaître. Pomme d’Amour traversa les buissons et s’assit, à une distance raisonnable du matou. On sait jamais. Avant que la femelle n’ait eu le temps de se défendre, Esprit de l’Ange le fit :
Comment ça "traîtresse" ? Comment oses-tu l’insulter, après ce que ton Clan lui a fait subir ?
 
Pomme d’Amour fronça les sourcils en regardant son amie. Elle l’aimait beaucoup, vraiment. Mais où voulait-elle en venir avec « ce que le clan de la Rivière lui a fait subir » ? Ça commençait à l’énerver. Et si celle qui était tout pour elle se mettait à raconter ces trucs bizarres, c’était la fin de la santé mentale de la borgne. Depuis l’incendie, tout allait de travers quand elle rencontrait les autres. Elle aimerait juste comprendre sans qu’on lui mente et sans qu’on se fiche d’elle. Parce que lui dire qu’elle fait partie du clan de la Rivière et qu’elle l’a trahi, c’est clairement la prendre pour une idiote.
Vous autres, chats du Clan de la Rivière, êtes injuste ! Pomme d’Amour de méritait pas tant de mal !
 
Cette fois-ci, un feulement impossible à retenir retentit dans sa gorge. Elle toisa alors durement son amie, la suppliant de se taire. Esprit de l’Ange disait faux, faux, faux et encore faux. Pomme d’Amour n’avait pas une tête à chapeau ce jour-là, qu’elle arrête de dire toutes ces idioties. La queue de la femelle tricolore remuait furieusement dans l’air. Elle s’écarta alors d’un pas de sa meilleure amie, son unique œil vert envoyant des éclairs. Elle lâcha, dépassée par les évènements :
-Stop ! Je sais pas c’est quoi votre petit jeu, mais arrêtez ça IMMEDIATEMENT !  *pause*
 
Le regard de Pomme d’Amour passait de Esprit de l’Ange au félin ennemi au nom inconnu. Tout ce qu’elle voulait, c’était que tout cela cesse. Une bonne fois pour toutes. Soudain, quand plus d’une dizaine de secondes furent écoulées dans le silence, la borgne se rapprocha de sa camarade de clan pour regarder durement le matou de l’autre côté de la rivière. Elle lui chuchota d’une voix presque inaudible :
-Désolée. *elle reprend* Et toi, je sais pas qui tu es et ce que tu me veux, mais moi je ne veux pas te parler. Alors retourne à camp. *regard soutenu*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenons nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas... [Pommy & Ouragan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~ La Guerre des Clans Power ~° :: RPG :: Clan du Tonnerre :: Frontières-