°~ La Guerre des Clans Power ~°


 
AccueilBienvenueCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nix
Guerrier repenti

avatar

Messages : 735
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 23
Localisation : Perchée sur un nuage °w°

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Mer 9 Nov - 13:00

    Rouge-Gorge battit des cils, surpris par tant de lumière dans la tanière des guerriers. Il devait être aux alentours de midi quand le guerrier se réveilla, encore fatigué. Il avait fait parti de la patrouille de nuit, sur les frontières du Clan du Vent. A cette Tribu, là où demeurait l'assassin de son frère. Mais qu'importe, à présent le mal était fait. C'était donc à lui qu'était revenu l'élevage personnel de Nuage d'Argent, sa nièce. Il aimait beaucoup la jeune apprentie, car elle était la dernière à être membre de sa triste famille. Peut-être avait-il un oncle dans le Clan, mais rien n'était plus sûr. Il s'étira, toujours allongé, sortant ses griffes pour tâter sa litière de paille. Il était temps de se bouger les puces. Le mâle se leva et constata que tous les guerriers étaient déjà sortis -peut-être à l'exception d'un chat, faisait sa toilette au fond de la tanière. Il se leva et sortit de l'antre. De hors, il s'était attendu à un temps couver, mais au contraire. Il y avait là un ciel bleu très pâle, comme les journées d'hiver. Quelques nuages en formes de filaments blancs se profilaient à l'horizon. Mais de signe de pluie. Juste une horrible fraîcheur et un temps sec à en peler le museau. Il faisait bien trop froid pour espérer patrouiller, la chasse stimulerait ses muscles et le réchaufferait. Il alla se choisir un poisson sur la pile de gibier qu'il dévora en quelques bouchées. Après avoir enterré les arêtes, il ébouriffa sa fourrure pour se protéger de l'air glacial et sortit du camp, la tête emmitouflé dans sa collerette.

    Dehors, c'était l'habituel territoire du Clan de la Rivière. Les herbes des prairies étaient humides, signe que le givre avait tout recouvert en matinée. Il se secoua les pattes et se mit à marcher prudemment dans les herbes trempées. il ne voulait pas glisser, ce serait trop bête. Il atteignit la rivière en quelques bonds, mais ce fut à ce niveau qu'il remarqua le torrent. Les dernières pluies avaient du amplifier le cours de la rivière, il était dangereux de pêcher en aval et il ne voulait pas remonter au Nord, près des chutes. C'est avec un soupir agacé qu'il dû se contenter de la chasse aux rongeurs. Il fit demi-tour vers le territoire Bipède. Généralement, c'était là-bas que les proies abondaient. Enfin, il sentit le fumet alléchant d'une souris en ayant à peine fait trois pas. Se tapissant au sol par instant, il s'avança lentement. Ah, voici donc la petite bête brune grignotant impunément sa graine. Qu'à cela ne tienne ! Le félin bondit en avant et envoya un puissant coup de patte à la pauvre souris qui alla se briser la nuque sur une branche. Fier de sa première prise du matin, il prit la bête entre ses crocs et l'enterra sous un petit arbrisseau pour se souvenir de son emplacement. Et il repartit vers le territoire Bipède. Rouge-Gorge se rendit vite compte que cette première proie avait été le coup de la chance, les autres rongeurs n'étaient pas assez imprudents pour sortir en début d'après-midi. Déçu, le jeune mâle continua d'avancer jusqu'à longer les maisons Bipèdes. Beurk ! Comment les hommes pouvaient-ils vivre dans de pareilles tanières ? C'était d'un laid ! Et leur chat domestique se prélassant au soleil, ils ne méritaient qu'un coup de griffe. Le chat brun continua sa route jusqu'à arriver aux frontières du Clan du Tonnerre. Pour rien au monde il ne pénètrerait dans leur territoire. En revanche, il aperçut une maison Bipède assez grande, toute en bois et en mousse, apparemment abandonnée ou inhabitée.

      « Ainsi donc j'ai atteint la cabane à couper le bois. » murmura le guerrier pour lui même.

    Des histoires avaient parcouru la pouponnière à l'époque où il n'était que chaton. Il ne céda qu'à la curiosité pourtant car il s'avança d'un pas léger vers cette cabane. Les portes étaient closes, cadenassées. Mais un trou dans la porte lui permit de ses faufiler. A l'intérieur, il ne faisait pas plus chaud mais c'était très lumineux. Au centre du hangar, le monstre endormi qui servait à couper le bois. Rouge-Gorge se raidit et cracha sur le monstre, effrayé. Mais la bête restait endormie. Il se méfiait tout de même et alla grimper sur une table, où étaient alignés plusieurs outils de métal. Et au fond, l'empilement de rondelles de bois. Les Bipèdes étaient étranges, mais la douce odeur de gibier flottait dans l'air, la puanteur du monstre se sentait à peine tellement il n'avait pas démarré depuis longtemps. Mais quand il sentit l'effluve plus puissante du Clan du Tonnerre, il se leva, gonfla sa queue et gronda :

      « Sort de ta cachette, chat du Clan du Tonnerre ! Je sens ta présence. »


_________________

Image ©️ ???



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Mer 9 Nov - 14:18

Je Baillais au Corneille, je m’ennuyais au clans. Je pouvait même pas aller chasser ni patrouillié car je devais aller avec quelqu'un. Il n'ont pas confiance en moi encore il sont peur que je rejoigne le clans de l'ombre.... Jamais ! Je m'étiras et je sortis du clans. Assez je m'ennuyais. Je courut aussi vite que j'ai pus Je m'arrêtas au rocher du soleil pour m'affaler sur un rocher. Je relavas la t^te quand je humas l'air sa sentais le clans tonnerre et j’entendais du bruit. Pour pas se faire punir il fallait bouger. Je décendus de ma pierre et je courut. Je vit une patrouille de chasse aller la ou j'étais. Je souffla, y-t-il pas un coin tranquille dans cette forêt ? Je me disais au chemins de tonnerre, oh non mon dieux avec tout les monstre qui passe. Vers les nid de bipèdes, trop dangereux. Au pierre de lune ? non c'est trop loin. au... /bam/ Je me retrouver face a un arbre, je me l’était surement taper. Je me relevas et me secouas la tête.et continuas ma route. Je réfléchissait encore et encore, Les champs ? non pas trop ya du pollens, La ferme au souris ? au non ya de trop de bruit ici. A LA CABANE A COUPER LE BOIS ! c'est parfait. J'arrivais a la ferme. AAAAAAaaah je me disais jusqu'à un guerrier du clans de la rivière arrive et crie.Je souffla, peut-on pas avoir un moment tranquille ? Je sortis de la ou j'étais et vit le guerrier.
-Du calme mon gros matous tu va faire fuir tous le gibier.
Je regardas le guerrier du coin de l'oeil.
-Qui est tu chat du clans rivière? et que fais tu ici ? Bon a mon avis tu va me retourner la questions alors autant répondre tout de suite. Je suis Plume Écarlate guerrière du clans tonnerre ! Et je suis ici pour me reposer !
j
e m’essayas et fit ma toilette. Je baillais encore.


Dernière édition par Plume Écarlate le Mer 9 Nov - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nix
Guerrier repenti

avatar

Messages : 735
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 23
Localisation : Perchée sur un nuage °w°

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Jeu 10 Nov - 20:55

    Rouge-Gorge fronça le museau en voyant la femelle grise arrivée. Les membres du Clan du Tonnerre étaient les plus pathétiques qui soit avec leurs airs de supérieur. ce n'était pas parce qu'Etoile de Feu avait sauvé la forêt qu'il fallait qu'ils se la pètent. Le matou brun se relaxant cependant. Plume Écarlate, tseuh, oui il la connaissait. Il était plus âgé qu'elle, il l'avait croisé quand elle était une simple apprentie à une Assemblée. Il n'était pas un ignare non plus, cela dépendait simplement des visages. Il se lécha une patte, amusé. Il en savait plus qu'elle ne pouvait savoir de lui, c'était cocasse. Il se passa la patte sur le front. Oui, le genre de situation où se n'est pas la peine de raconter sa vie mais au moins de relever des informations.
    Le guerrier bondit de son perchoir et alla faire face à la femelle grise tigrée. Il mesurait au moins une tête de plus qu'elle, c'était sûr. De plus, question carrure, il était peut-être le moins habile et le moins agile, mais le plus fort des deux. Si elle déclenchait une bataille, elle perdrait du sang face à lui. Il eut un visage strict et glacial quand il plongea ses yeux bleus clairs dans son regard vert.

      « Tu sembles bien impertinente et osée pour dire de telles sottises. Je ne suis pas là pour m'amuser, pour discuter ou même pour coopérer avec toi. Tu es une ennemie, j'en suis un, alors au lieu de piailler comme une crécerelle, tu ferais mieux de te mettre en garde. »

    Était-ce là le même discours que le félin avait tenu face à Écorce de Saule le jour où il s'était trouvé une nouvelle compagne ? Cela y ressemblait, le chat ne comprenait pas les manies des autres. Cette petite sotte le traitait comme un chat domestique ignorant qui avait peur de tout et qui voulait se faire des amis. Il n'avait pas à être ami avec cette guerrière bornée qui se fiche de la gueule du monde. Il renifla d'un air méprisant et lança un regard dédaigneux à Plume Écarlate. Voilà qui lui appendrait à parler de la sorte à un aîné. Le chat recula et osa un regard inquiet vers le monstre des Bipèdes. Il dormait toujours, il ne se réveillait pas avec la voix du chat. peut-être qu'il ne se réveillait qu'en présence des hommes. En tout cas, même dans son sommeil, la bête artificielle, luisante à la lumière était toujours terrifiante. Ses pattes rondes, plus grosses que les petits monstres du Chemin du Tonnerre, auraient pu écraser les quatre Clans entiers en une seule marche. Si Nuage d'Argent tombait un jour sur cette créature... Non, mieux valait ne pas y penser. Il se tourna de nouveau vers Plume Écarlate, oreilles couchées en arrière.

      « Qu'est-ce que tu regardes, comme ça ? » tança-t-il, la queue remuant de droite à gauche en cadence. « Pour ta gouverne je me nomme Rouge-Gorge, on s'est croisé à une Assemblée, cervelle de moineau. Va-t-en d'ici, j'étais là le premier. »

_________________

Image ©️ ???



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Ven 11 Nov - 8:18

Je continuas ma toilette calmement. Le guerrier fit un discours. Je levas les yeux genre "Tu m'énerve" mais bon fallait pas chercher la bagarre, mais bon il se croit qu'il est le plus fort il ma mal jugés ma parole ! J'étais une des meilleur guerrière de mon clans. Je baissais les yeux, il continuais son discours. Mais quand il continuas la discours ma queue doublas de volume, oreille couchés, poils hérissé, je me levas d'un bon et je crachas :
-Nous somme en territoire neutre ! Je ne pense pas que la maisons a couper le bois soit au clans du tonnerre !
Je me suis souvenue de mon mentor, Griffe de Loup. C'étais la la qu'il a trouver la mort face a des guerrier du clans de la rivière. Je regardas toujours le guerrier qui se croyait tous permis ! Il n'a pas a me donner des ordre. Je me suis rappeler la toute première fois qu'on c'est rencontrés, lors d'une assemblés. Il était tout juste devenue guerrier quand j'étais encore apprentie. Je regardas le monstre qui était endormis. Le guerrier semblais inquiet aussi. Je regardas de nouveaux le guerrier toujours en positions. Si il voulait se battre il allait être servis ! Je continuas de parler.
-Et tu na pas d'ordre a me donner chat du clans de la rivière ! Je reste ici quand je veux et je pars quand je veut !
J
e regardais le guerrier, si il fallait se battre j'étais prête, je sortis les griffe et me préparas.
Revenir en haut Aller en bas

Nix
Guerrier repenti

avatar

Messages : 735
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 23
Localisation : Perchée sur un nuage °w°

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Dim 13 Nov - 17:50

    Rouge-Gorge fronça les sourcils et toisa durement la femelle grise. Pour qui se prenait-elle donc ? C'est vrai que ce territoire neutre n'appartenait à personne et surtout pas au Clan du Tonnerre. Mais premier venu, premier servi et il ne souhaitait réellement pas chasser en compagnie d'une incapable d'un Clan adverse. Il serait déstabiliser pour chasser des souris -maintenant que le courant de la rivière était devenu trop dangereux et que l'eau était glacial à en percer la fourrure. Le matou la vit même sortir ses griffe, comme si elle le menaçait de vouloir l'attaquer. Elle banda même ses muscles pour parer une attaque. Rouge-Gorge ne put s'empêcher de lancer un sourire de mépris vers la femelle tigrée. Tseuh ! Qu'elle essaye de se battre la minus, il ne ferait qu'une bouchée d'elle.
    Pour l'imiter, il se tapit au sol et prit une position d'attaque, un sourire railleur encré sur ses lèvres. Il avait eu don d'une grande force. En revanche, il craignait bien qu'il ne soit pas assez rapide et agile pour autre chose, comme esquiver ou avoir beaucoup de précision dans ses mouvements. Sans oublier qu'il pourrait commettre une erreur fatale et réveiller le monstre avec trop de bruit. Quoique s'il ne fonctionnait qu'à l'aide d'une Bipède, il avait des chance de s'ne sortir. Il pointa ses oreilles en avant, se focalisant sur cette femelle autoritaire. Le bout de queue allait de droite à gauche et seul le bruit du vent dans les aspérité des planches se faisait entendre. Le mâle siffla à son intention :

      « Comme si Le Clan du Tonnerre avait la moindre chance de venir à bout du Clan de la Rivière ! »

    Les seules choses dont Rouge-Gorge avait entendu parlé de ce Clan, c'est qu'ils étaient assez fous pour vivre sous le couvert des arbres et qu'ils se nourrissaient d'écureuils. ces bestioles rousses et grises pleines de poil ! Beurk ! Sans oublier qu'ils gagnaient leur croûte en escaladant. Lui ne se risquerait jamais sur les branches d'un arbre, de un, il n'était pas un écureuil, de deux il n'avait aucune idée de comment s'y prendre et de trois, il aurait bien trop le vertige pour ce genre de folie. Lui avait sa rivière, la capacité inné et unique de pouvoir nager. Chose que les autres Clans ne comprenaient pas. Pour tant, l'eau leur fournissait une source intarissable de proies : le poisson ! Et pour s'attaquer à un Clan, c'était le moyen le plus silencieux et pour lequel on s'attendait le moins. Un véritable enjeu stratégique !
    Plusieurs secondes s'écoulèrent sans que l'un des deux chats n'osent bouger. Sûrement la peur de réveiller le monstre artificiel ou d'attirer un Bipède dans cette cabane. Sans oublier le fait que si un renard ou un blaireau les entendait, ils seraient tous les deux prit au piège et dans la mouise jusqu'au cou. Au bout d'un moment, Rouge-Gorge n'y tint plus. Il fut pris de convulsions nerveuses avant d'éclater de rire. Quelle situation pathétique et ridicule ! Il lança un ultime regard hautain à la guerrière avant de ricaner :

      « J'ai tellement de mal à te prendre au sérieux ! Vous n'avez réellement aucun sens de l'humour dans votre forêt ! Ici c'est ni chez toi, ni chez moi. Mais j'étais le premier, alors à la loi du premier arrivé de prendre les lieux. Tu as une foule de territoires ou tu peux allée chasser en paix. va donc sur tes Rochers du Soleil, ils ne sont pas encore colonisés par nous. Enfin... Question de temps... »

_________________

Image ©️ ???



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Dim 13 Nov - 18:04

Je levas les yeux au ciel, il fit encore un discours ! Des seconde s'écroulait avant que le matous éclate de rire. La femelle fit un bond et regardas le monstre qui ne semblait pas être réveiller. Je souffla soulager. Lorsque le matous continuais elle était encore plus en colère. Je me retournas et décendis de mon perchoir et je m'avançais a grand pas de lui. JE couchas les oreille et je le regardais et disais.
-Respire gros matous ! Je suis ici car je n'est aucun endroit ou aller car comme tu le saurait pas quand on c'est croiser a l'assembler j'étais une apprentie du clans de l'ombre je suis de clans mêler si tu t'en souviens pas cervelle de souris ! Alors aucun me fait confiençe dans mon clans.
J
e regardais le chat qui la regardais je lui fit un sourire en coin. Je m'avançais vers la sortie et je me retournas pour lui dire :
-Tu sais le clans de la rivière et en chute c'est temps si non ? Mais bon poursuivons je m'en vais tu est content ? Sa yest le chatons a sa cabane.
Je me retenait de rire et repartis la queue haute. Et je chuchotas :
-Toujours aussi optimisme le clans de la rivière !
Revenir en haut Aller en bas

Nix
Guerrier repenti

avatar

Messages : 735
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 23
Localisation : Perchée sur un nuage °w°

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Ven 18 Nov - 17:54

    Une sang-mêlée ? Une sang-mêlée ! Rouge-Gorge comprit de suite pourquoi il ne pouvait pas la blairer. Il avait horreur, un dégoût profond pour les chats issus de deux parents de Clans différents. C'était la preuve vivante de la déloyauté, que ce chat n'était pas un véritable être de Clan. C'était un guerrier, séparé, déchiré entre deux mondes, fille de rien en quelque sorte. Voilà, son appartenance était totalement souillée. Ce n'était pas forcement de sa faute, c'était celle de ces parents, mais c'était à elle de payer de le prix fort quoi qu'il en soit. Le chat brun lui envoya un regard de dégoût, plus profond encore que ses premiers. Son sourire se crispa et un grondement monta de sa gorge. Il n'avait pas été mis au courant lors des Assemblées, peut-être que les membres de son Clan avaient eu trop honte de lui révéler ce secret. D'un autre côté, c'était compréhensible. Ce genre de croisés ne devaient pas appartenir à un Clan. Rouge-Gorge montra les dents et feula :

      « J'en était sûr ! Sang-mêlé ! Tseuh ! Et puis pourquoi pas les guérisseurs qui peuvent avoir des petits ? Tu t'en vantes d'être une Clan-mêlée, tu le revendiques, mais ce que tu ne sais pas, c'est que les chats comme toi ne méritent pas la vie dans la forêt des Clans; Tu as des parents de Clans différents et originaux, toi, tu es entre-choquée entre les deux. ta place n'est donc pas parmi nous puisque tu as dû hérité de la déloyauté de tes parents. »

    Héritage, héritage... Rouge-Gorge était secrètement heureux de ne pas avoir hérité de celui de son père, un chat nymphomane qui n'avait rien su faire d'autre d'ailleurs. Et puis, il espérait également que Nuage d'Argent n'avait rien hérité de son grand-père. La petite chatte grise état la dernière membre de sa famille encore en vie, une petite survivante. En tout cas, la ressemblance avec sa mère avait été des plus frappante : grise de la tête au pied, rayée de noir. La mâle brun tigré en avait complètement oublié le monstre, c'était maintenant le cadet de ses soucis. Il poussa un soupir méprisant et fit racler ses griffes sur le sol uni en pierre. Une crissement faible fut émie, pas assez pour abimer griffes ou oreilles. Il lança avec un ton de plus en plus cassant :

      « En plus de partir comme une lâche, je vois que tu n'as aucun honneur. De toute façon, en quoi ça me dérange ? Le Clan du Tonnerre n'a jamais été rien d'autre qu'un ramassis de traîtres et de chats domestiques... Comme toi j'ai envie de dire. »


    [ PS : Désolée si je suis un peu violente, c'est pour pimenter ce RP xD ]

_________________

Image ©️ ???



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Mer 23 Nov - 14:39

Le matous recommenças un discours, mais celui si était choquant. JE me retournas griffe dehors et la queue gonfler et mes poils hérisser.J'avanças d'un pas et retroussant les babines avant de feuler d'un voix forte :
-Je ne suis pas un traitre d'accord ? Et se n'est pas ma faute si je suis nés sang mêlée et je le regrette fortement !
J'avais les larme au yeux mais je me secouas la tête pour m'en débarrasser.Comment le guerrie rpouvait-il dire sa ? Pourquoi tout le monde me hais ? Personne m'aime !
-Je regrette de ne pas être rester au clans de l'ombre mais tu ne sais pas se qui arrive la bas quand j'étais encore apprentie ! Et si tu veux te....
F
ace a la cabane un blaireaux sentait les environs. Je gonfla le dos et la queue avant de continuer :
-Ne fais aucun geste brusque un énorme blaireaux et là...
J'avalais ma salive avant de reculer doucement toujpurs en quittant pas des yeux le blaireaux. Mais d'un coup le blaireaux arrivas plus vite vers le guerrier tigrés :
-Attention !
Je sortis les griffe et sautas sur la bête pour le mordre au cou, mais le blaireaux arrivas me donner un coup de griffe, je lâcha prise et tombas a terre, Ou était le guerrier ?
[C'est pas qu'un peux d'actions c'est beaucoup d'actions xD]
Revenir en haut Aller en bas

Nix
Guerrier repenti

avatar

Messages : 735
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 23
Localisation : Perchée sur un nuage °w°

Feuille du chat
Mentor/apprenti:: /
Famille::

MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   Mer 30 Nov - 13:55

    Rouge-Gorge leva la tête, une lueur de défi luisant au fond de son regard froid. Les sangs-mêlés étaient les fléaux des Clans, des semi-guerriers. Ils n'auraient jamais dû exister, ils devaient payer les crimes de leurs parents. C'est pour cela que le chat se choisirait une compagne loyale, dans son Clan. Quand Plume Écarlate se retourna de nouveau, le matou n'eut plus aucun doute. Elle cherchait la bagarre ! Il s'avança en montrant les crocs quand il entendit un grognement. Il leva le cou et vit un blaireau qui semblait chercher sa nourriture. la guerrière lui dit quelque chose mais le matou avait déjà commencé à grogner. le blaireau le vit et, sûrement enragé par la faim, il chargea sur eux. L'autre inconsciente [désolée, c'était plus fort que moi xD] se jeta sur le prédateur pour essayer de lui entailler la gorge. Le chat hurla :

      « Arrête, idiote ! Tu vas te faire tailler en pièce ! »

    Trop tard, l'animal lui donna un violent coup de patte et l'envoya boule comme un vulgaire cailloux. Rouge-Gorge eut un frisson d'horreur. S'il se prenait un tel coup de patte sur la tête, il serait sûrement mort. Heureusement la guerrière semblait avoir été touchée soit au flanc, soit à l'épaule. Le blaireau s'était retourné vers Rouge-Gorge, grognant. Ce dernier cracha férocement tout en reculant, cherchant une issu de secours, quelque chose. Pour la première fois, il aurait bien souhaité que le monstre des Bipèdes se réveille. Mais il dormait silencieusement. Le blaireau se rua sur lui, la bave aux lèvres. Il devait vraiment être affamé. Le chat du Clan de la Rivière n'attendit pas une seule seconde de plus, il bondit sur le dos du blaireau et s'accrocha à ses épaules. Il planta ses crocs dans la nuque de la bête qui poussa un gémissement de douleur. Cependant, ce à quoi Rouge-Gorge ne s'attendit pas, le prédateur alla se cogner contre une des pattes circulaire du monstre, écrasant le guerrier. Ce dernier, le souffle coupé, tomba sur le flanc. Il eut le temps d'esquiver un coup de mâchoire mortel mais les griffes du blaireau lui entaillèrent d'un coup terrible la cuisse. Il miaula de douleur, s'effondrant sur sa plaie sanguinolente. En face, le blaireau n'en avait pas fini, il semblait hésité entre lequel des deux chats il allait achevé. Le mâle brun tigré se releva, boitilla et s'approcha de la sortie. Non, il n'aurait pas le temps de sortir et il serait vite rattrapé. Il se résolut à faire volte-face, intimidant du regard son adversaire.

      « Crotte de renard ! C'est donc tout ce que tu peux faire ? Même un chat du Clan du Vent t'aurait vaincu ! »

    Il ponctua ses paroles d'un feulement rauque. Il n'en avait pas fini avec la grosse bestiole. Mais le problème, c'est qu'il en avait complètement oublié la guerrière du Clan du Tonnerre.

_________________

Image ©️ ???



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'était comme un bruit strident |[ PV Ecarlate ]|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» C'était comme un vide. (Arpango?)
» (AM) ҂ COMME UN BRUIT PARASITE À L'INTÉRIEUR QUI T'ÉPUISE.
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ҂ TALIE
» Elle était comme un point fixe dans ce monde étourdissant. | Eric [fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~ La Guerre des Clans Power ~° :: RPG :: Terres neutres :: Cabane à couper du bois-