°~ La Guerre des Clans Power ~°


 
AccueilBienvenueCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre d'un vent et d'une tempête (PV Vent du Savoir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Guerrière

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Rencontre d'un vent et d'une tempête (PV Vent du Savoir)   Mar 26 Juin - 15:46

Nuage de Tempête se promenait dans la forêt seule, le clan avait assez de gibier et elle ne faisait pas partie des deux prochaines patrouilles, elle était donc plus ou moins libre de ses mouvements. Elle avait bien sûr demandé l'autorisation à son mentor, Griffe de l'Ombre, et à sa mère, Étoile de Saphir. Et ils avaient dit oui du moment qu'elle ne traînait pas trop longtemps. Non non elle ne s'aventurerait pas trop tard. Juste le maximum autorisé. Car la petite chatte avait besoin d'être seule et de réfléchir en paix. Réfléchir à quoi ?
Elle-même ne savait pas très bien, mais depuis quelques temps elle ne se sentait pas en forme, bon d'accord elle n'était jamais en forme... Mais ces temps c'était pire. Elle restait distante avec sa mère, ses frères, son mentor et les autres membres de son clan. Pourquoi ? Elle n'en savait rien ! Tout ce qu'elle savait c'était qu'elle se sentait seule et inutile, elle avait beau amener des proies au clan tous les jours, patrouiller, s'occuper des anciens et tout le reste qu'un apprenti devait faire elle se sentait inutile. Et si seule... Il lui manquait quelque chose, mais impossible de savoir quoi. En tout cas elle en avait marre et avait décidé de faire une pause, de se dégourdir les pattes et l'esprit en allant se promener. Elle s'arrêta une fois arrivée dans une clairière et se roula en boule sur l'herbe pour piquer un roupillon. Elle allait se reposer un peu et après elle repartirait se promener. Cela lui ferait du bien. Elle fixa sans la voir réellement la souris à quelques mètres de là et n'entendit même pas son ventre gargouiller. Elle plongea alors dans un profond sommeil.

Pendant un moment plus ou moins long, impossible de savoir la durée exacte quand on dort, tout se passa bien elle dormit paisiblement, mais après un affreux cauchemar commença... Elle voyait son clan se faire persécuter par des bipèdes, sa mère redevenir une chatte domestique avec ses petits, son mentor se faire tuer en voulant protéger son apprentie à savoir elle, etc. Un affreux cauchemar. Nuage de tempête voulait se réveiller, mais elle n'y arrivait pas. Ses pattes remuaient dans le vide et des gémissements sortaient de sa gueule. Soudain elle se réveilla en sursaut et se redressa avant de s'ébrouer le regard endormi et l'esprit encore confus. La tête lui tourna et elle se rassit en clignant des yeux.
Sans doute la faim... Mais elle n'avait pas la force de chasser ni de rentrer au clan. Un bruit furtif dans les buissons la fit se figer et tourner la tête vers ces derniers elle se redressa tant bien que mal et se mit en position de combat comme son mentor lui avait appris. D'après le mouvement et le bruit l'animal qui était dans les buissons n'était pas un chaton, mais bien plus gros... Un chien, un membre de son clan ou un membre d'un clan rival ? Normalement elle aurait dû le savoir grâce à son odorat, mais là elle était trop abrutie par le sommeil, le manque de sommeil et la faim pour pouvoir identifier les odeurs qui lui parvenaient. Elle frissonna sachant qu'elle avait peu de chance face à un chien ou un ennemi du niveau guerrier, espion... Mais de sa voix la plus courageuse elle prit la parole bien qu'elle tremble un peu en arrière-fond.

- Qui va là ? Si vous n'êtes pas du clan de l'Ombre vous n'avez rien à faire là !

La jeune apprentie espérait que cela ne se voyait pas trop qu'elle mourait de faim et qu'elle était à moitié endormie car dans le cas contraire elle risquait de sérieux ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre d'un vent et d'une tempête (PV Vent du Savoir)   Mar 26 Juin - 23:11


La Tempête a besoin du vent pour naître, et le vent de la Tempête pour se déchaîner.


Depuis combien de temps Vent du Savoir n’était plus revenu rôder prés du territoire de son ancien clan ? Bien des lunes déjà qu’il n’avait plus eues la possibilité d’y poser ne serait-ce qu’une patte.

Triste sort pour ce félin qui, malgré son caractère sournois et très imbu de lui-même, restait fidèle à ses idéaux et avant touts, à son clan natal, celui de l’ombre. Dure punition a laquelle il était entre guillemets confrontée bien que cela ne soit guère pour rien. Son appartenance au clan du Tonnerre, dans l’unique but de le détruire de l’intérieur, l’empêchait de trop se faire remarquer auprès des autres clans. En particulier celui qui l’a vue naître il y a de cela plus de vingt cycles lunaires. Personne ne devait connaître ses véritables dessins et attentes, ou cela reviendrait à prendre le risque de tout voir s’effondrer dans un fracas détonnant. Et puis il risquait d’y perdre la vie, au passage. Mieux valait donc rester sur sa première idée et éviter de trop bavarder, oui.

Toutefois, rien ne l’empêchait de serpenter à la lisière des frontières dudit clan. Tant qu’il n’était pas prit en flagrant délit d’y pénétrer, tout allait bien et il était donc encore dans son bon droit. C’est ainsi qu’il flânait tranquillement aux abords de la limite du clan de l’Ombre, a l’affut d’un potentiel repas pour calé la faim naissante qui le prenait alors au ventre.

Il ne tarda d’ailleurs pas à dénicher l’objet de toutes ses recherches puisqu’un mulot bien grassouillet mis le nez hors de son terrier pile au museau au le chasseur avisé passé par là. Une chance pour ce dernier, le vent allait contre son dos, aussi le rongeur ne put détecter sa présence. Parfait. Se plaquant agilement contre le sol, les réflexes touts azimut, Vent du Savoir analysa la situation en moins de temps qu’il ne fallut pour le dire. Et en une fraction de seconde, c’est vif comme l’éclair qu’il sait être qu’il surgit des fourrés et laissa s’abattre ses griffes acérées sur le coup du petit animal, qui rendit l’âme non sans gémir une complainte suraiguë. Et tout fut fini.

Satisfait de sa performance, le félin s’ébroua du museau au bout de la queue avant de s’étirer nonchalamment – sans oublier les pattes arrières !- et de bailler a s’en décrocher les mâchoires. La journée s’annonçait partie sur de bonnes bases, c’était encourageant pour la suite des événements.

Le cérémonial classique consistant à se lécher les babines en contemplant son prochain repas exécuté, Vent du Savoir pu commencer à engloutir sa proie fraichement tué. Malgré tout, sans doute avait-il sous estimé sa faim de l’instant puisqu’arrivé a la moitié du corps du petit mammifère, il ne se sentit plus le courage de n’avaler ne serait-ce qu’une bouchée. En soit ce n’était pas dramatique, vaille que vaille, il pouvait très bien emporter le reste de sa fructueuse chasse avec lui et le consommer un peu plus tard dans la journée. Ce qu’il fit sans se faire prier d’ailleurs, en emprisonnant la carcasse rougit par le sang entre ses deux mâchoires et reprenant sa marche, fier comme un coq.

Mais cette cadence indolente fut stoppée aussitôt qu’il entendit une voix lui parvenir. Sur le moment, il hésita à réagir, était-ce bien à lui que l’on s’adressait de la sorte ? Curieux, son instinct lui fit cacher le cadavre du rongeur entamé sous une racine avant d’aller inspecté de plus prés l’épicentre de la vocalise précédente. Et il eut une belle surprise ! Enfin, tout était relatif. Ce qu’il avait devant les yeux ne le surprenait pas non plus au point qu’il tombe des nues.

Une jeune chatte, sans doute en âge d’être apprentie, se tenait là, les pattes flageolantes et le regard hagard. Affligeant. Ils recrutaient n’importe qui décidément dans le Clan de l’Ombre. Rien à voir avec son époque a lui, ou les sélections étaient bien plus rudes. Mais ainsi va la vie, et après avoir soupiré suffisamment fort pour que la demoiselle l’entende, Vent du Savoir sauta élégamment devant elle et, a quelques centimètres de son museau lui souffla :
    « Et que comptes-tu me faire, a par le menacer, avec tes pattes aussi assurées de celles d’un chien sous la pluie ? »
Il avait été rude dans ses propos, mais s’entendre dire qu’il n’avait rien à faire ici, sur le territoire de ses ancêtres, même si c’était vrai, ça ne lui avait pas plu du tout !
Revenir en haut Aller en bas

Guerrière

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Rencontre d'un vent et d'une tempête (PV Vent du Savoir)   Ven 13 Juil - 14:42

Nuage de Tempête frissonna en entendant un soupir, c'était bien un animal, puis un chat sauta devant elle avec élégance jusqu'à être museau contre museau. Il était grand, avec un beau pelage roux tigré, un corps robuste.
C'était un beau chat et il avait l'air d'être assez âgé pour être guerrier. Bien assez guerrier... Et il n'était pas de son clan il portait l'odeur du clan du tonnerre. La jeune chatte savait qu'il ne ferait qu'une bouchée qu'elle s'il le voulait. Elle ne devait surtout pas l'énerver et rester sur ses gardes. Mais visiblement c'était raté. En plus il avait découvert l'état dans lequel elle se trouvait... Elle était mal.

- Je... Désolée, je ne voulais pas vous énerver. Mais c'est mon devoir de membre de mon clan de défendre notre territoire... Toutefois si vous ne faites rien de dangereux pour nous je suppose que vous pouvez rester.

Elle lui adressa un regard hésitant avant de s'effondrer sur ses fesses, au moins elle ne s'était pas évanouie, c'était déjà une bonne chose. Elle eut la présence d'esprit de se présenter, après tout devant un chat de son calibre c'était normal.

- Je suis Nuage de Tempête du clan de l'Ombre. Enchantée.

Elle avait failli dire qu'elle était la fille du chef, mais ce n'était pas une bonne idée. Pas une bonne idée du tout. Il risquait de s'en prendre à elle pour atteindre sa mère, la prendre en otage, etc. Et puis même s'il ne faisait rien si son mentor ou sa mère apprenaient qu'elle avait dit ça à un chat du tonnerre elle aurait de gros ennuis.

En tout cas il fallait qu'elle rentre, mais dans son état elle ne serait pas capable de le faire. D'ailleurs elle mourait vraiment de faim à présent. Et son estomac gargouilla très fort avant que ses forces ne la quittent et qu'elle ne s'évanouisse de fatigue et de faim.

Et impossible de dormir en paix bien sûr, elle fit un rêve où elle vit ses parents flirter, sa naissance, sa mère monter sur le promontoire en étant chef... Elle parla de tout ça dans son sommeil prononçant les mots "sang-mêlé", "maman chef", etc. Elle les murmura, mais une oreille attentive entendrait tout... Pour son plus grand malheur. Elle finit par se réveiller et aperçut l'inconnu près d'elle elle le regarda un instant troublée, puis demanda.

- Qui êtes-vous au fait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre d'un vent et d'une tempête (PV Vent du Savoir)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre d'un vent et d'une tempête (PV Vent du Savoir)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui sème le vent, récolte la tempête [Fubuki]
» Qui sème le vent récolte la tempête.[Terminé]
» [Évent été 2016] Qui sème le vent récolte la tempête | Tonnerre
» [Évent été 2016] Qui sème le vent récolte la tempête | Ombre
» « L’aventure est dans chaque souffle de vent. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
°~ La Guerre des Clans Power ~° :: Flash Back :: Flash Back-